En quelques clics et dès lors que le patient vous y a autorisé, le DMP vous donne accès, simplement, rapidement et en toute sécurité, aux principales informations le concernant (volet de synthèse médicale, traitements, analyses de laboratoires, comptes rendus d’hospitalisation et de radiologie, antécédents et allergies, les données de remboursement de l’Assurance Maladie*, etc.).
Il facilite la prise en charge coordonnée de vos patients grâce au partage d’information médicale entre professionnels de santé.
*Uniquement pour les assurés ouvrants droit majeurs du régimes général des Caisses du Bas-Rhin, Bayonne, Côtes d’Armor, Doubs, Haute-Garonne, Indre-et-Loire, Puy de Dôme, Somme et Val de marne.
 
Le DMP ne remplace pas votre dossier professionnel. Il n'a pas vocation à être exhaustif. Vous ou vos confrères y déposez les documents et les informations nécessaires à la coordination des soins.
 

Le DMP : des avantages pour votre pratique

Le DMP vous permet
    • D'avoir accès immédiatement aux informations médicales de votre patient. Plus besoin donc de ne compter que sur sa seule mémoire.
    • De faciliter le suivi de votre patient notamment lorsqu'il souffre d'une maladie chronique ou de longue durée.
    • De disposer rapidement des informations, nécessaires à la prise en charge de votre patient lors d'une hospitalisation, ou en cas d'urgence.
    • D'éviter de prescrire des examens ou traitements déjà demandés par vos confrères.
    • D'éviter les interactions médicamenteuses
    • De renforcer la collaboration ville-hôpital
 

Les conditions d'accès au DMP

 
 
Le DMP d'un patient est accessible aux professionnels de santé qui le prennent en charge, avec son autorisation. En cas d'urgence, un accès facilité est également prévu. Pour tous, la carte de professionnel de santé (CPS) est obligatoire.
 
 
    • Au quotidien
       
      A l'occasion d'une consultation, vous demandez à votre patient l'autorisation d'accéder à son DMP. Votre patient n'a aucun papier à signer. Lors de votre accès, vous déclarez être autorisé par le patient par une case à cocher.
       
      A noter : Les professionnels de santé qui participent à la prise en charge sanitaire du patient forment une « équipe de soins ». Les informations le concernant sont réputées confiées par le malade à l'ensemble de l'équipe : l'accès au DMP du patient est donc automatiquement autorisé pour l'ensemble de l'équipe de soins, tel que défini par l'article L1110-12 du Code de la santé publique.
       
      Le patient dispose toujours du droit de s'opposer, pour des motifs légitimes, à l'accès à ses données de santé. Les données de santé sont partagées par l'ensemble du personnel faisant partie de l'équipe de soins.
       
       
      En fonction de votre profession, vous aurez accès à tout ou partie des différentes informations contenues dans le DMP de vos patients. Une matrice d'habilitations définit avec précision le type de documents auquel chaque professionnel de santé peut accéder.
       
    • En situation d'urgence
       
      Deux modes d'accès particuliers sont prévus pour les situations d'urgence, à condition que le patient ne s'y soit pas opposé lors de la création de son DMP :
       
      • l'accès SAMU-Centre 15 : le médecin régulateur peut accéder au DMP d'un patient pour lequel il reçoit un appel
      • l'accès en mode « bris de glace » : tout professionnel de santé peut consulter le DMP d'un patient dont l'état comporte un risque immédiat pour sa santé, sauf si ce patient lui en a bloqué l'accès de façon spécifique auparavant. C'est l'accès en mode « bris de glace ».
       
      Le professionnel déclare alors qu'il accède en urgence (case à cocher dans le DMP) et saisit le motif justifiant l'urgence lors de l'accès. Ces accès sont tracés dans le DMP du patient et identifiés comme des accès en mode urgence.
 

Votre patient et vous : des droits partagés sur le DMP

 
Le patient gère son DMP. Il peut :
    • gérer les accès :il peut autoriser ou bloquer l'accès de son DMP à un professionnel de santé donné, accepter ou s'opposer aux accès en mode urgence (SAMU- Centre 15, bris de glace) ;
    • connaître les actions menées :l'historique des accès lui permet de voir qui a consulté son DMP, quand et pour quelle raison (traçabilité)
    • intervenir sur le contenu : il peut ajouter à son DMP une information (allergies, précision sur son niveau d'information sur la législation en matière de don d'organes …), demander qu'un document ne soit pas ajouté à son DMP, masquer un document, demander la suppression d'un document de son DMP
    • Fermer son DMP
 
Le DMP est aussi un support essentiel pour le patient dans le cadre d'une relation plus participative et éclairée de la démarche de soin. Le DMP n'est pas obligatoire. C'est le patient qui décide de le créer. Il a la possibilité d'accéder en ligne à son DMP et de le renseigner (dans un espace personnel dédié et consultable par les professionnels de santé).
 
Avec son accord, vous avez également de larges possibilités d'action. Vous pouvez :
    • Consulter les documents contenus dans son DMP
    • Déposer les documents et informations utiles à sa prise en charge coordonnée
    • Supprimer un document, si vous en êtes l'auteur ou si vous êtes médecin traitant
    • Masquer un ou plusieurs documents, à la demande du patient
 
A noter : Un patient peut donner un statut de médecin traitant « DMP » à un autre professionnel de santé.

En savoir plus sur le médecin traitant DMP

 
 

Le DMP garantit le respect du secret professionnel et la sécurité des données

 
Les données de santé personnelles contenues dans le DMP doivent rester confidentielles et sont conservées de façon hautement sécurisée. Le secret professionnel est ainsi respecté et reste au cœur de la relation de confiance qui vous unit à vos patients.
 
L'historique des accès enregistre toutes les actions réalisées (consultation, ajout d'un document…) au sein d'un DMP. Le patient peut le consulter et savoir ainsi qui a fait quoi et quand. Chaque professionnel de santé a accès à ses propres traces, le professionnel ayant le statut de médecin traitant a accès à la totalité de l'historique des accès, au même titre que le patient.
 
Il est impossible de créer, consulter ou alimenter un DMP sans une Carte de Professionnel de Santé (ou un certificat). La CPS est délivrée par l'ASIP Santé à l'ensemble des professionnels libéraux et salariés ; elle est gratuite depuis janvier 2011. Individuelle et nominative, cette carte est protégée par un code confidentiel.Elle atteste de l'identité professionnelle et des qualifications de son titulaire certifiées par l'autorité d'enregistrement (ordre professionnel, agence régionale de santé…).